Votre téléchargement débutera sous peu. S’il ne commence pas dans les 5 secondes, cliquer ici.

Travail postinstallation

Après avoir exécuté le programme d’installation sous Windows, cliquer simplement sur le bouton « Démarrer I2P » qui fera apparaître la console du routeur avec de plus amples instructions.

Sur les systèmes de type Unix, I2P peut être démarré en tant que service en utilisant le script « i2prouter » situé dans le répertoire que vous avez sélectionné pour I2P. En vous rendant dans ce répertoire dans un terminal et en exécutant la commande « sh i2prouter status », vous devriez obtenir l’état du routeur. Les arguments « start », « stop » et « restart » contrôlent le service. L’on peut accéder à la console du routeur à son emplacement habituel. Pour les utilisateurs d’OpenSolaris et d’autres systèmes pour lesquels l’enveloppeur (i2psvc) n’est pas pris en charge. Le routeur sera plutôt démarré avec la commande « sh runplain.sh ».

Lors d’une première installation, veuillez si vous le pouvez vous rappeler de paramétrer votre traduction d’adresses réseau ou votre pare-feu en tenant compte des ports dirigés vers Internet qu’I2P utilise, décrits ici parmi d’autres ports. Si vous avez ouvert avec succès votre port au TCP entrant, activer aussi le TCP entrant sur la page de configuration.

Veuillez aussi réviser et ajuster les paramètres de bande passante sur la page de configuration, car les paramètres par défaut de 96 kb/s en aval et 40 kb/s en amont sont plutôt lents.

Si vous voulez atteindre des sites eep avec votre navigateur, un guide pratique facile se trouve sur la page de configuration du mandataire des navigateurs.